11 juin 2011 6 11 /06 /juin /2011 08:43

La panthère de Chine, ou également appelée panthère de l'Amour d'après le nom du fleuve Amour, est l'une des sous-espèces de la panthère plus menacée d'extinction.

Plus petite que sa cousine africaine, cette panthère ne survit plus aujourd'hui que dans un mince territoire le long de la frontière entre la Chine et la Russie. Elle vit dans les forêts et dans les zones rocheuses de l'Amour et de l'Oussouri.

La médecine chinoise attribue à sa dépouille des vertus médicinales, et de ce fait, elle est chassée à outrance. Elle a perdu 90 % de son domaine vital à cause de la déforestation.

Selon les scientifiques américains et russes, il ne subsisterait que 30 à 35 individus à l'état sauvage dans la région, vivant dans 3 parcs naturels le long de l'Amour.

L'une des dernières femelles de l'espèce a été tuée mi-avril 2007 dans le parc naturel de Barsovy, réduisant à 7 le nombre de femelles survivantes.

Les parcs zoologiques (où 150 à 200 animaux sont recensés dans les années 2000) pourraient être le dernier refuge de cette sous-espèce dans un proche avenir, à moins d'une hypothétique réintroduction.

Ce beau félin peut atteindre 1,90 mètres de long et peser jusqu'à 48 kg. Une belle fourrure la protège des hivers rigoureux de sa région: ses poils s'allongent de 2,5cm en été à 7 cm en hiver !

Super-prédateurs solitaire, la panthère est plus active la nuit. Elle s'attaque essentiellement à des mammifères tels que les chevreuils, cerfs sika et lièvres. Néanmoins, elle possède une grande capacité d'adaptation et ses population sont très dépendantes des fluctuations des proies.

Rien ne distingue la panthère de l'Amour des autres panthères dans le domaine de la reproduction. Les sexes sont indépendants et se retrouvent pour la saison des accouplements à la fin de l'hiver et la femelle donne naissance à 1-4 chatons au terme de 3,5 mois de gestation. Elle s'occupe seule des petits.
Au Zoo, les naissances sont fréquentes et utiles au programme d'élevage européen en place. Même si dans la nature le mâle quitte la femelle avant la mise bas, en zoo la cohabitation est possible si il s'habitue progressivement à leur présence.

Cette panthère est devenue extrêmement rare dans la nature: seuls 35 individus survivent dans la région de l'Amour où les activités humaines sont à l'origine de sa disparition.
Sa persécution est importante lorsqu'elle s'attaque aux élevages domestiques. Elle pâtit de la réduction de son habitat suite aux incendies forest iers et aux épidémies. Mais encore, la médecine traditionnelle chinoise fait usage de différentes parties de son corps et le braconnage est donc intensivement pratiqué.
Si l'on veut sa survie, sa protection doit être rapide et efficace.

 

Source : zoo-mulhouse.com

Partager cet article

commentaires

INTERNATIONAL

A La Chasse Aux Articles

A PROPOS

about1.png

about2

RUBRIQUES

rubactualite

rubanimauxaz

rubanimauxcelebres

rubagir

rubcoinartiste

rubcotedetente

rubevenements

rubhumouretvideos

rublescoulissesdeblog

rubmetiers

rubphotos

rubretro

rubsciences

rubselectiondesitesweb

rubsoccuperanimal

rubanimauxnationaux

BONUS

rubgrandsdossiers

rubliens

D'OU VENEZ-VOUS ?

Map

Partager cette page Facebook Twitter Google+ Pinterest
Suivre ce blog